En savoir plus ...

En savoir plus

La traite

La traite est effectuée manuellement, dans un souci de respect et d’harmonie avec les ânesses.

L’élevage des ânesses est particulier. Il diffère de celui, plus connu, de nos chères vaches laitières par de nombreux aspects. Comme tout mammifère, la lactation est déclenchée par la naissance du petit. Cependant, contrairement à la vache, l’ânesse a une très faible capacité de stockage du lait. De plus, à l’image de ce qui se passe chez les humains, la lactation est déclenchée par la sécrétion d’une hormone (l’ocytocine), provoquée par la stimulation de l’ânon.

Ces deux phénomènes expliquent la particularité de cet élevage qui nécessite d’une part, de garder l’ânon (afin de stimuler la lactation), et d’autre part, de traire l’ânesse régulièrement, toutes les trois heures (du fait de la faible capacité de stockage de la mamelle).

L’ânon est laissé exclusivement auprès de sa mère durant les deux premiers mois de sa vie. Ensuite, lorsqu’il commence à diversifier son alimentation, il est possible de le séparer de sa mère durant la journée. Ainsi, l’ânon conserve une alimentation lactée dans la soirée et la nuit, tout en bénéficiant d’une alimentation normale dans la journée, adaptée aux nécessités de sa croissance (herbe, foin et céréales). De plus, les ânesses ne sont pas traites tous les jours. Cela permet d’adapter la production aux quantités nécessaires à la fabrication des cosmétiques, et de respecter au mieux le rythme naturel des animaux.

L’ânesse produit en moyenne 7 litres de lait par jour. Lors de la traite, seuls 1,5 litres sont récupérés par l’éleveur. Cette faible production explique la rareté de ce précieux produit.

Retourner aux fiches En savoir plus

COSMETANE - Sandrine Viguié

Les Hautes Crèches – 85310 Saint Florent des Bois - N° SIRET : 499 278 422 00013 - N° TVA : FR 78 499 278 422

MOB : 06 33 82 43 52 / MAIL : contact@cosmetane.com - Conception & Réalisation : 123DEV.net